Les spirales blanches de l'aventure


Cette année 2013 est un peu chargée côté moto. Après avoir réalisé un tour du Monde ONE WORLD TOUR pour lancer la nouvelle R1200GS à refroidissement liquide, sur une pré-série 2012 que j'ai surnommée CIRRUS, j'ai accompagné, toujours sur la même GS, un groupe de copains de Paris à Pékin sur 19.500 km à travers 15 pays en 62 jours.

Puis est venu le temps d'entamer la deuxième expédition de la série LONG WAY HOME, de Pékin à Paris pour rentrer à la maison par les chemins de traverse. Avec un groupe restreint de 6 motards en GS Adventure préparés pendant 2 ans à cette longue aventure, sans roadbook et sans aucun booking, on a quitté Pékin le 15 Août dernier pour tenter un itinéraire complexe via les pistes de Mongolie, du Takla Makan, du Tibet, du Nepal, du Laddakh, puis retour à la maison via le Pakistan, l'Iran, la Turquie et l'Europe. Ca devrait faire dans les 25.000 bornes à rajouter au compteur déjà bien rodé de ma R1200GS Cirrus

Pour cette expédition exigente mécaniquement et physiquement on a tous équipé nos R1200GS et GSA en Touratech avec les protections adéquates pour protéger nos montures contre nos erreurs de pilotage et nos chutes à prévoir due à la fatigue. 

En ce qui me concerne, sur ma R1200GS pré-série 2012 à refroidissement liquide, en plus du sabot moteur, des valises et top case, des grilles de radiateur et autres pièces renforcées, cette année j'ai monté des suspensions Touratech à l'avant et à l'arrière. Bien m'en a pris car les 2.500 km de pistes Mongoles qui ont constitué l'entame de notre long expédition furent vraiment éprouvantes. Avec mes ligaments de genou gauche arraché à Pékin suite à une chute stupide, je me suis confié au confort et à la fiabilité de ces suspensions car la seule position que j'arrive à supporter sans douleur c'est debout sur ma GS.

Parfois avec mon compère réalisateur Romain, on roule dos à dos pour filmer de belles images embarquées de nos aventuriers en GSA et on se rend compte tous les deux  à quel point notre outil de tournage est beaucoup plus confortable et agréable sur les bosses et cailloux des pistes Mongoles comparées à celles du Laos, de Nouvelle Zélande, d'Afrique du Sud ou de Californie, lorsqu'on tournait pour le One World Tour. 

Nous n'en sommes qu'au début de cette longue expedition LONG WAY HOME mais si tout va bien, le Samedi 2 Novembre 2013 on débarquera à Orange chez Touratech pour venir partager les trésors ensevelis par tous ces kilomètres derrière nos rétines.

On reste prudents car tout peut arriver, mais au moins, on est sûrs de rouler confortablement. 

ERIC MASSIET DU BIEST

Catégorie : Adventure | Travel