Aveyron Tour, première !


C’est une première édition qui à coup sûr en appelle d’autres : l’Aveyron Tour, organisé dans le département du même nom pendant le week-end de l’Ascension, a enchanté les amateurs de gros trails. À commencer par l’équipe de Touratech France, venue en partenaire de l’événement.

Qui ne connaît pas David Frétigné ? Après une carrière sportive ponctuée de plusieurs victoires en rallye et de multiples titres de champion de France d’enduro comme de cross-country, l’ancien pilote professionnel a désormais réussi sa reconversion. S’il n’a pas encore totalement renoncé à la compétition, le centre de formation qu’il a créé en 2010 dans l’Aveyron, son département d’adoption, fait désormais référence auprès des amateurs de gros trails. Au-delà de sa science du pilotage et de son incomparable expérience, ce sont la disponibilité et l’authenticité du personnage qui séduisent les stagiaires. Et qui font de David l’un des partenaires de Touratech France depuis plusieurs années déjà.

En temps ordinaire David n’accueille que de petits groupes de motards, quelquefois accompagnés de leur famille. Aussi l’Aveyron Tour est-il né de la volonté d’organiser une fois par an un rassemblement trail de bien plus grande ampleur. Une centaine de participants a répondu présent pour la première édition, qui s’est tenue à quelques encablures de Villefranche-de-Rouergue du 5 au 8 mai 2016. Avec au programme des randonnées sur les chemins et les petites routes des environs, une restauration typiquement locale et une convivialité sans pareille.

Ces ingrédients ont enthousiasmé Pascal Portes, de Touratech Paris, qui a pour l’occasion roulé au guidon d’une BMW R 1200 GS « liquide » équipée par nos soins. « En plus de l’accueil, vraiment super, David nous a concocté le vendredi des parcours off-road exceptionnels ! Un vrai truc de malade, où j’ai pu mesurer tout l’intérêt des suspensions Touratech par rapport aux éléments d’origine : c’est vraiment le jour et la nuit en termes de confort et de performances. » Nos suspensions, David lui-même a voulu les tester sur son terrain d’entrainement sans parvenir à en atteindre les limites : pouvait-on espérer meilleur compliment ?

Autre sujet de satisfaction, les nouveaux Anakee Wild que Michelin nous a confié pour essai. « Franchement, je les ai trouvé eux aussi fantastiques ! » commente Pascal. « L’accroche et la motricité en chemin sont vraiment bonnes, avec en prime une tenue de route sur bitume très rassurante. Ça ressemble vraiment au compromis idéal pour ce genre d’utilisation, y compris dans les situations un peu extrêmes. » Professionnel jusqu’au bout (et parfois un poil trop optimiste…), il en a du coup profité pour revérifier l’intérêt des protections Touratech.

Pour autant, à la lecture de ce compte-rendu, n’allez pas croire que l’Aveyron Tour ne s’adresse qu’aux seuls pilotes confirmés. Outre les sessions d’initiation offertes par David, plusieurs balades différentes étaient au programme, pour absolument tous les niveaux. En témoigne la présence émouvante de Charlotte, non-voyante venue découvrir le tout-terrain en passagère de son mari. Eux aussi sont revenus charmés par cette expérience. Vivement l’année prochaine !
(Photos : Christophe Bertolin)

Catégorie : Nouvelles France, Evénement